88 Passerelle le mot de l'année 2001 - Saint-Gilles-Croix-de-Vie» sur m ( creer un jeux de grattage Ouest-France Le guide de vos vacances 2009,. .
La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante : 45,4 dhommes (0 à 14 ans 11,4, 15 à 29 ans 14,2, 30 à 44 ans 13,8, 45 à 59 ans 17,5, plus de 60 ans 43,2 ) ; 54,6 .
En 1979, 2 500 résidences sont mises en service par le groupe Merlin.
Construction navale modifier modifier le code Siège du groupe Bénéteau à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (16, boulevard de la Mer) en septembre 2007.Il séjourne dans la commune 187.Est alors évoqué un projet pour relever la vitesse maximale à 140 km/h et électrifier l'ensemble de la ligne d'ici 2015 : Nantes et Saint-Gilles-Croix-de-Vie seraient ainsi reliées en 58 minutes contre 1 h 18 auparavant, avec une augmentation du nombre de désertes et la circulation possible.Pistes cyclables modifier modifier le code Le département de la Vendée propose divers itinéraires cyclables, partiellement sur des sites dédiés.Saint-Gilles-Croix-de-Vie appartient au diocèse de Luçon, qui correspond au département de la Vendée et qui est lui-même rattaché à la province ecclésiastique de Rennes.Une légende du XIXe siècle se déroule à Croix-de-Vie : «Les amoureux tragiques de la corniche vendéenne» est tirée d'un fait divers des années.
Narcisse Pelletier (1844-1894 marin né dans la commune.
Elle est née en 1967 de l'unification de deux communes situées de part et d'autre de l'embouchure de fleuve.
Au sud de celui-ci, un deuxième remblai est construit sur 205 mètres avec le financement de l'association syndicale de la Garenne de Retz 155.
Ces deux ouvrages sont reliés en 1962 par un remblai de 130 mètres bâti par la commune, l'ensemble étant prolongé en 1966 sur 325 mètres puis en sur 177 mètres.Après la construction dans les années 1600 du «grand môle» et le «quai neuf de Madame» long respectivement de 32 et 39 mètres, un éperon (ouvrage en pointe qui sert à rompre le cours de leau) de 97 mètres est bâti à la fin du xviie siècle avant.4 et 30 PDF Alliance Soleil, «Étude du potentiel vendéen et des applications possibles de lénergie solaire thermique et photovoltaïque» sur le site officiel du conseil général de la Vendée, février 2007,. .Le siège des chantiers Bénéteau est quant à lui situé à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.Laissez-vous porter par le rythme des marées et adonnez-vous aux joies de la baignade et des sports nautiques : surf, char à voile ou plaisance.Remblai et phares modifier modifier le code Le remblai (avenue Maurice-Perray) et la «grande plage» côté Saint-Gilles en octobre 2008.Bâti en 1913 et ouvert au public en 1993, ce bâtiment de deux pièces auquel s'ajoute une cour est équipé de meubles, vaisselles et vêtements d'époque 151.( lire en ligne ) Article connexe modifier modifier le code Sur les autres projets Wikimedia : Liens externes modifier modifier le code.Cette activité connaît son apogée dans les années 1960 où 147 marins travaillent dans 26 thoniers.Un peu au large, au niveau de l'entrée du port se trouve le rocher de Pilours (ou Pil'ours) qui est une Île accessible à marée basse (uniquement aux grandes marées ).En 1910, elle s'ouvre aux autres malades et devient un sanatorium, un établissement médical spécialisé dans le traitement de la tuberculose.«Le Hope» modifier modifier le code «Le Hope» est un gréement, plus précisément un bateau de pêche de type caseyeur destiné à capturer crevettes, langoustes et autres homards dans ses nasses.Tout comme la maison du pêcheur, il est géré par l'association Suroit.