Au Moulin du Pont, il y avait un arrêt pour faire reposer les chevaux.
Le fort du Coq.
Le journal Le Rappel du indique que l'épave du Maria-Thérésa, un navire parti le e Bénodet, chargé de poteaux de mines, a été découverte sur la côte du Pays de Galles.
Nouveau recueil hebdomadaire illustré juillet 1899, consultable ngFR Armand Praviel, L'affaire Buguet, "Revue belge" du 1er janvier 1931, consultable ngFR "Annales du sauvetage maritime 1872, consultable ngFR "Journal officiel de la République française.Les trois hommes à bord sont sauvés par un autre bateau, le Saint-Antoine.N'hésitez pas à contacter nos agents de réservation qui sont à votre disposition au (prix d'un appel local).Au coeur d'une réserve naturelle préservée, toute la famille appréciera l'espace aquatique extérieur et chauffé avec 3 toboggans mais aussi d'une piscine couverte.À la sortie de la messe, le spectacle change.ayant au pied des roches qui se découvrent dans les basses mers deux ou trois brasses d'eau, on y pouroit casino jeux en ligne gratuit en belgique fabriquer de beaux quays et de beaux magazins, la pierre étant sur les lieux.La Compagnie des Indes eut, dit-on, le projet d'y faire un port.Jean-Marie Depierrois, matelot des douanes à Bénodet, eût plusieurs sauvetages à son actif : un enfant le à Rosbras, un autre le à l'Île-Tudy, un autre le 19 novembre 1909 à Bénodet et encore un autre le à Bénodet.
Lois et décrets n du, consultable ngFR "Annales du sauvetage maritime 1er janvier 1923, consultable ngFR et journal L'Ouest-Éclair no 7746 du 19 décembre 1922, consultable ngFR "Journal officiel de la République française.
On y rencontre peu de pêcheurs.
Il existe en outre un sémaphore sur la rive droite.
Ce ne sont plus resultat tirage loto mercredi 8 novembre 2017 seulement les Quimperrois qui fréquentent la plage de Bénodet et la riante verdure qui la couronne, elle est en train de devenir, grâce aux facilités de circulation, une station recherchée de loin, même des Parisiens et des Parisiennes ».Ce naufrage fit 4 noyés et deux survivants, recueillis par la chaloupe Sainte-Anne.Le Grand phare ou feu de la Pyramide.Le 8 floréal an VI ( un arrêté ordonne que la cargaison du navire Le Vigilant des laines, brais, goudrons et avirons pris par un corsaire de Jersey, et conduit à Bénaudet, soit mise sur-le-champ à la disposition de l'ordonnance de la Marine de Brest.En 1833, à Bénodet, l'échouage d'une barrique d' eau-de-vie provenant d'un naufrage provoqua une rixe entre les préposés des douanes et les riverains qui voulaient s'approprier ce don du ciel.



Un avion anglais est abattu par.C.A.